Get Adobe Flash player

Spadel et Valeo : même combat !

Le 19 septembre 2002, le séminaire organisé en partenariat par l'ABCAL et PICS a rassemblé une centaine d'auditeurs – dont les 25 étudiants de 3e année du graduat en Marketing de l'EPHEC, "orientation" Achat et Logistique – sur le thème Synergies et synchronisation indispensables entre fonctions Logistique et Achat dans les entreprises.

Leader du marché des eaux embouteillées en Belgique, le groupe Spadel, dignement représenté par Pierre-Jean DE WINTER, Directeur de la Supply Chain, ouvrait le feu.

Toute jeune, la Supply Chain fut créée chez Spadel en 2000 avec pour première mission d'assurer la centralisation des achats, auparavant assurés par chacune des exploitations du groupe. Fut par conséquent mise sur pied la CENTRACHA (Centrale des Achats pour les non-initiés), étayée par un code de bonnes pratiques - signé en partenariat avec les départements TQM, Production, R&D et Engineering – destiné à définir le "qui fait quoi".

Coordination s'installe ipso facto sur la première marche du podium des mots d'ordre concourant à la réussite de la Supply Chain. Coordination traduite dans la vie quotidiennes de Spadel via contrats-cadres, commandes globales ou avenants pour "coller" de manière optimale à la réalité des différents sites d'exploitation, que ce soit Spa Monopole, Bru-Chevron, Spontin ou Breccon au Pays de Galles. Grâce à cette centralisation des achats menée de main de maître, la part du chiffre des achats dans le chiffre d'affaires est passée de 25 % avant centralisation à 20 % en 2001 … tout en devant bien "avouer" que la baisse du prix du PET a joué un rôle dans ce résultat.

Deuxième sur le podium : Simplification. Effectivement, démonstration en fut faite via un tableau liant les activités stratégiques, tactiques et opérationnelles dans les domaines de la gestion des approvisionnements, des capacités, des flux de distribution et de la demande, tableau que nous ne pouvons développer ici faute de place. Un exemple quand même : via un MRP performant, la gestion des stocks de certains produits en vrac – le sucre pour ne pas le nommer – peut s'effectuer, selon certains paramètres édictés par Spadel, directement par le fournisseur - … devinette : de qui s'agit-il ? Indice : très gros producteur belge…. Un autre indice : RF …. Réponse dans le prochain numéro, le gagnant remporte une bouteille de 25 cl de Spa Reine ! Résultats de l'opération : réduction des coûts administratifs et amélioration des transports découlant de la simplification du processus. Sous-tendant le tout : la transparence nécessaire au sein de la Supply Chain.

Troisième – ex æquo avec les deux premiers d'ailleurs : Collaboration de tous depuis le fournisseur du fournisseur jusqu'au client du client en passant par tous les départements de l'entreprise.

Pour conclure, avant de répondre brillamment à une salve de questions, P.J. De Winter, avec l'humour qu'on lui connaît, escamote en un tour de passe-passe les bouteilles de Chaudf …. mises à disposition des conférenciers et les remplace par son breuvage préféré : du ….. Spa !

Serge WOELFLE, Directeur du site VALEO Vision Belgique et Philippe BRASSEUR, directeur des achats européen et local (poids lourds et produits spéciaux) ont ensuite entonné un duo étonnant tant une logique imparable préside à l'articulation de la stratégie Achat autour des 4 orientations stratégiques du groupe, centrées sur le renforcement et la maîtrise de la croissance, qui sont : présence mondiale, qualité totale, coûts compétitifs et technologie avancée. Concrètement, la stratégie Achat préconise des relations efficaces et durables avec des fournisseurs sélectionnés parmi les meilleurs mondiaux dans le but de réduire les coûts pour satisfaire les clients. Quels sont les outils mis en œuvre chez Valeo pour atteindre cet objectif ? Tout d'abord des "roadmaps" visant à construire le panel des fournisseurs, à faire progresser ces derniers, à les intégrer non seulement dans les projets tout en amont mais aussi dans la vie quotidienne de l'entreprise.

Parallèlement à cela, la stratégie logistique est orientée vers le JAT depuis le fournisseur jusque chez le client, en cohérence avec les options prises pour la stratégie Achat. Ont été dégagés quatre domaines d'action tant en interne qu'en externe : auto-qualité, disponibilité des moyens, flexibilité des process – soulignons qu'un changement de lot de fabrication s'effectue en … 2 minutes ! – et tension des flux.

Ceci serait irréalisable sans la maîtrise totale du flux des informations : un cahier des charges bétonné plus ou moins deux ans avant l'initialisation des projets, suivi d'un plan industriel et commercial qui permet alors de cerner les besoins. Quant à l'optimisation des flux de "matières", elle se fonde d'une part sur l'EDI et le KANBAN, d'autre part sur les "tournées du laitier", terminologie imagée pour dire qu'un camion estampillé VALEO ne roule jamais (ou presque) à vide.

Grâce à tout ceci et suite à une sélection drastique de VIP – Valeo Integrated Partners - dont les performances en Qualité-Coût-Délai, évaluées mensuellement, doivent au moins atteindre la "cote" de 90 % sous peine de se voir cloués au pilori, l'organisation Achat / Logistique a permis par exemple, entre autres performances, de réduire le nombre de jours de stocks de 18,9 en 1996 à 14,1 en 2001 en sachant qu'environ 3000 références sont gérées par les achats ou de passer d'un délai d'approvisionnement de 14,5 jours en 1996 à 6,5 jours en 2001. Le duo s'achève sur ce qui pourrait être un refrain pour tous : objectif-cible : 0 incident chez le client !

Satisfaire le client final, telle est bien la devise conjointe qui unit Achat et Logistique tant chez Spadel que chez Valeo …. telle est aussi notre devise à toutes et tous !

Joëlle DANEELS-DEBAUCHE,
Professeur EPHEC & ESA,
Administrateur ABCAL

 

Kronos Logistics in Wallonia IBA  
Link 2 Logistics Management  
  Brussels Enterprises Commerce and Industry  

Accès des membres