Get Adobe Flash player

LIBERALISATION DE L'ENERGIE

MYTHE ou réalité ?

C'est avec un intérêt évident qu'une cinquantaine de personnes se sont rencontrées sur le thème de la libéralisation et la gestion de l' Energie dans les locaux du GRD Wallonie à Louvain-La-Neuve. Merci encore à nos hôtes de nous y avoir prêté la salle Edison.

Après l' introduction de Georges VIN, la parole est donnée à Luc BRAET, Vice Président de la Febeliec, qui nous dresse un tableau 'helicopter view' de la situation actuelle.

L' objectif ultime poursuivi par la Febeliec à savoir la " Mise en place d' un cadre permettant aux entreprises de développer leurs activités dans un environnement compétitif ( prix et approvisionnement en électricité et gaz)" apparaît clairement comme une démarche stratégique d' achat. Un éclairage particulier est porté sur les insuffisances de capacité d' importation d' électricité à la frontière franco-belge et de capacité de transmission pour réellement libéraliser le marché belge de l' électricité. Les interventions du Conseil de la Concurrence sont explicitées.

Christan LADRY et Jean Marie PIROT respectivement d' Electrabel et Electrabel Customer Solutions nous présentent ensuite une évolution des comportements à acquérir chez eux mais aussi chez leurs clients.

Les activités de production, vente, transport, étant découplées, il apparaît nécessaire à l' acheteur d' organiser son approvisionnement, accès au réseau, achat de la commodité, couverture des écarts, ..un contrat de raccordement est nécessaire pour régler les relations long terme avec le gestionnaire de réseau.Un responsable d' accès "Access Responsible Party" qui est responsable du maintien de l' équilibre entre injonctions et prélèvements doit être désigné. Dans les contrats d' accès de tension inférieure à 30 kV, le fournisseur est automatiquement Responsable d' Acces.

Une importance particulière est portée sur la nécessité de coordonner les prévisions de production (consommation) de l' acheteur avec celui du gestionnaire de réseau. Une bonne coordination évitera des surcoûts douloureux, les procédures de raccordement deviennent en effet complexes et contraignantes! Le partenariat 'multy utility' proposé par ECS aux PME/PMI et particuliers vise à s' inscrire dans une optique de solution, personnalisée et durable.

Didier LEBOUT, Directeur Commercial chez Gaz de France, nous expose ensuite la réalité stratégique des productions et approvisionnements en gaz, et démontre la position exceptionnelle de notre pays vis à vis du Gaz. Les principes de libéralisation sont passés en revue, les risques sont analysés.

Attention au choix du moment pour contracter!
Un profil de consommation difficile et une absence de gestion prévisionnelle conduiront vraisemblablement à des coûts de fourniture plus élevés!

Conseils pour bien consulter: connaître son profil de consommation, avoir une idée du type de formule de prix adaptée à ses besoins, bien identifier les risques, évaluer le niveau de service désiré .. souplesse sur les quantités gestion de la programmation, comparer les fournisseurs ... sur des bases comparables.

Frank WILLEMS, Responsable des achats Energie et Traded Products chez Glaverbel nous a exposé deux expériences pratiques d' un client éligible.
Dans un premier temps, celle d'une tentative d'utilisation d'enchères inversées pour l' achat d' électricité concernant plusieurs pays européens, dans des conditions de prix transparent et fixe sur 2 ans. Si les enchères ont bien fonctionné dans un cas sur quatre, les conditions de marché et le comportement de ses acteurs ont conduit à une annulation ou abandon du système dans les autres cas. Une négociation traditionnelle a porté ses fruits sur un de ces pays par la suite.
Dans un deuxième temps, celle de la disparition d' un fournisseur, en liquidation début octobre. La préparation d' un plan de contingence, dès la phase précontractuelle (analyse du risque de défaillance) a permis à Glaverbel de mettre rapidement en place des éléments de solution. A noter la confusion occasionnée au sein des organismes de contrôle et opérateurs de réseaux ainsi que les difficultés de transition.

Et les PME/PMI ?

Michel GIANNINI s' est fait le porte parole des petits et moyens consommateurs qui ont le sentiment de subir une situation sur laquelle ils ont peu de levier d' action. Un message venant du Luxembourg, les enjoint à se parler et éventuellement s' associer. Il apparaît important de se préparer en développant une connaissance de sa consommation et du marché fournisseur, éventuellement au travers de conseil de sociétés spécialisées ou collègues acheteurs.

Stephane QUERINJEAN, co fondateur de SIEMAT ENERGY, nous montre comment la libéralisation des secteurs Electricité et Gaz est porteuse d' o pportunités d' économies cependant assorties d' une volatilité accrue, de risques plus élevés et de règles du jeu plus complexes. La démarche d' achat se développe en 3 temps,

  • Etat des lieux acquisition des données,
  • Prédictibilité,
  • Choix du processus d' achat.

Différents processus sont évoqués, avec insistance sur la prédictibilité et sur le choix du moment d' achat (négociation/contractualisation).

Une présentation de Siscope, Logiciel d' achat d' énergie est ensuite réalisée. Deux fonctionnalités importantes:

  • Regroupement de toutes informations utiles et nécessaires sur un seul site internet personnalisé et sécurisé (contrats, dépenses, profils de consommation,..)
  • Outil d' analyse: données, offres reçues, simulation ( foisonnement) et optimisation .

Georges VIN cloture enfin l' après midi en insistant sur les points forts développés par chacun. La recherche du marché ouvert et transparent, qui devrait permettre unenégociation libre des conditions spécifiques, et compétitives de l'approvisionnement en Energie intéresse tant les PMI que les gros consommateurs. En celà, l' action Febeliec profite à tous. Les coûts les plus intéressants récompenseront ceux qui gèrent leur consommation, organisent la prédictibilité de leur demande, choisissent leur moment d'achat et négocient en toute connaissance du marché fournisseur.

Michel GIANNINI.
Administrateur de l’ABCAL

Accès des membres